Nos pêcheurs d'un journée pensent: